UQAM - Université du Québec à Montréal
L'invisible qui fait mal
UQAM ›  ›  L'invisible qui fait mal ›  Accueil
photo Crédits des photos

Nouvellesh1

Prévention des infections et ergonomie : une recherche originale!

Par Ana Maria Seifert et Françoise Bouchard

Nouvelles publications

 

Conférences, colloques, congrès et autres activités

Nouveau!

 

Prix et distinctions

 

Activités

 

Sortie de livres, articles de journaux, etc.

 

Archives des nouvelles 


Bienvenue sur notre siteh1

CSN CSQ FTQ Québec

L’équipe l'Invisible qui fait mal

L’équipe interdisciplinaire L’invisible qui fait mal axe ses recherches sur le travail des femmes et en particulier sur ses aspects les moins visibles et les plus problématiques. Les objectifs de nos recherches : rendre compte du caractère pénible de certaines tâches pour un nombre croissant de femmes et des difficultés qu’elles rencontrent pour revendiquer leurs droits en santé et sécurité au travail (SST), afin de trouver des solutions.

Les recherches de L’invisible qui fait mal sont de plus en plus prisées et primées. Certaines d’entre elles, qui s’intéressent au stress et aux troubles musculo-squelettiques, concernent en effet directement les travailleurs du secteur tertiaire, un secteur en fort développement.

L'équipe est composée de chercheuses universitaires et de représentants des structures de condition féminine et de santé-sécurité des trois grandes centrales syndicales du Québec:  la Centrale des syndicats du Québec, la Confédération des syndicats nationaux, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

 


 

 

 

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 17 décembre 2008